Projets de votre Candidat

 

andré, aoste, Assemblée nationale, assemblée parlementaire, bonne famille, Bourgoin-Jallieu, candidat droite, candidat ps, candidat ump, cantons, centre national, centre national des indépendants, centre national des indépendants et des paysans, cessieu, chimilin, circonscription, circonscription isère, CNI, CNIP, dauphiné, députation, Député, député 38, dolomieu, domarin, droite, élection, election 2012, election legislative, election législative 2012, election législative 2012 isère, election pierre andré fontaine, elections législatives saint etienne, elections loire, emplois, entreprises, Entreprises, PME, PMI, commerce, commerçant, artisanat, Patrimoine, eric berlivet, eric berlivet - elections legislatives, faverges de la tour, FN, fontaine, fontaine législatives, four, france, front national, gauche, granieu, Isère, isère député, L'Isle d'Abeau, la batie montgascon, législative, législative 2012, les abrets, meyrié, montagnieu, montcara, nord isère, parlement, parlementaire, Parti socialiste, pierre, Pierre-André Fontaine, Pierre-André fontaine élections législatives, politique, pont de beauvoisin, pressin, PS,  rhone alpes10 eme circonscription isère, roche, rochetoirin, ruy, satolas bonce, socialiste, st didier de la tour, st jea d'avelanne, st martin de vaulserre, st quentin fallavier, st victor de cessieu, ste blandine, territoire, torchefelon, tour du pin, UMP, union pour la France, upf, verpillère

Notre Candidat  Pierre-André Fontaine CNI Isère 

Notre circonscription : 5 cantons, 51 communes, 92 262 habitants, un Territoire étendu, bénéficiant d’atouts peu exploités, des cantons  qui ne demandent qu’à se développer si on les écoutes et on les comprend … 

Une grande partie de notre territoire souffre d’un manque de développement économique, d’une désertification des commerces et des entreprises. Un territoire, une circonscription c’est aussi des hommes et des femmes, des familles qui ont eux aussi le droit d’espérer pouvoir vivre paisiblement, avec des services publiques à leurs dispositons, des commerces, des transports, l’accès   aux technologies de communication, vivre et voir vivre ses enfants en sécurité…

Avec Force et Vigueur

Défendons nos PME, nos TPE, nos commerces, Les Employés et Salariés de nos PME, PMI, qui subissent la crise  et qui sont les oubliés du système, (financement, soutien, imposition) . 

Contrairement à certains, je ne vous ferai aucune promesse que je ne pourrai tenir, certains vous promettent des allégements d’impôts, ne nous trompons pas d’élections, seuls les maires peuvent prétendre à baisser les taxes et les impôts, bientôt ils raseront gratis.

Arrêtons les promesses électorales qui ne seront jamais tenues. Moi je vous promets un engagement sans faille, de travailler pour les petites entreprises, les fameuses PME qui sont très souvent oubliées et surtout ne les oublions pas, les employés et salariés de celle-ci, je vous promets de tout faire pour que notre circonscription se développe et puisse se sortir de cette crise économique.

A l’assemblée nationale, je défendrai vos droits, vos intérêts et l’intérêt général. Je serai présent aux diverses commissions. Le député a deux missions principales : il vote la loi et contrôle le gouvernement.

je vous promets d’être à l’écoute de mes concitoyens, Je travaillerai pour trouver des solutions aux problèmes que vous rencontrez en intervenant auprès des administrations. Je me ferai l’écho de vos préoccupations à l’Assemblée pour critiquer et faire progresser la législation et surtout améliorer son application. 

Travailler au développement économique, social et culturel de ma circonscription, en liaison avec les autres élus. Je serai l’interlocuteur privilégié et permanent de nos maires, des services de l’État, des milieux socioprofessionnels et de nos associations. Surtout pas de langues de bois, du travail et de l’action… !!!

Notre circonscription a besoin d’hommes d’action,  mais elle a aussi besoin de vous électeurs. Réappropriez vous la politique, en votant pour moi cher électeurs vous ferez entendre votre voix, le peuple doit se réapproprier le débat public et politique …

Rassemblons nous autour d’une ambition commune, notre territoire du Nord-Isère, dynamique, bénéficiant d’un tissu  économique très varié, riche de nombreuses PME et TPE souvent oubliées dans les choix et les décisions politiques nationales, régionales et départementales. 

Un Territoire en pleine croissance démographique, offrant de part sa diversité et la topographie des cantons ruraux est appelé à s’adapter et se développer rapidement  (une grande partie des cantons bénéficie d’une réserve d’urbanisme d’environ 80%, des friches industrielles à requalifier et transformer); au confluent de trois agglomérations (Lyon, Grenoble, Chambéry).

Ce territoire mal irrigué par les transports en commun et pour autant au cœur des flux de transports autoroutiers mais aussi internationaux à travers Saint-Exupéry. 

Un Territoire souvent oublié par le département, tourné vers Grenoble et son agglomération. Un Territoire incompris et mal accompagné dans son développement, depuis 5 ans bien que  certains essaient de plaquer sur lui des solutions conçues pour de grandes agglomérations ou ville nouvelle (nous en sommes proche en distance, mais très éloigné en terme d’infrastructures. Une grande partie de notre territoire est menacée de désertification et d évasion commerciale (seule la CAPI est en plein développement).

En vous adressant ma candidature, je m’engage avec vous à relever ces défis, à défendre, à fédérer, animer et développer ce territoire, la porte des Alpes, allant des portes de Lyon à l’Ain et la Savoie, des cantons aux caractérismes, aux préoccupations et aux attentes si différentes et pourtant simples de bon sens, puisque chacun d’eux a une place économique et sociétale à remplir,  des demandes et des besoins, des atouts trop souvent oubliés et pas assez entendus.

Chers Electeurs je terminerai en vous disant qu’une véritable alternative s’offre à vous. Je suis un des rares « candidats indépendants », issu du secteur privé dont je connais les difficultés quotidiennes, les besoins …

Une action utile pour notre circonscription

Allons Aux Urnes   !!!

Très cordialement, Pierre-André Fontaine

RECONSTRUIRE LA DROITE

Plus ancien parti de la droite française, fondé en 1949, le CNIP plaide pour la diversité au sein de la droite, pour permettre l’expression des sensibilités et réorienter le combat de notre famille politique vers le seul intérêt national. Nous œuvrons au quotidien pour constituer une véritable alliance des droites, par delà l’UMP. Nous le faisons dans le refus du consensus mou autour des fausses valeurs à la mode et la dictature du politiquement correct.  Le CNIP est avant tout un parti national, sa vocation est de rassembler tous les Français qui refusent la social-démocratie. Nous militons pour un Etat fort qui défende les Français, protège nos frontières et favorise la création d’emplois.

Nous croyons en l’homme et aux valeurs d’une République rénovée et renforcée qui n’aurait plus peur d’affronter les dérives communautaristes qui gangrènent notre communauté de destin et nos valeurs nationales héritées de nos 2000 ans d’histoire.

FAIRE LA REVOLUTION FISCALE

La révolution fiscale, c’est considérer que la priorité n’est pas l’augmentation des impôts mais la baisse des dépenses publiques, pour réduire la dette qui handicape l’avenir de nos enfants. C’est aussi remettre la famille, base de la société, au cœur de notre système fiscal. La solidarité nationale est une réalité mais cela ne doit pas conduire à l’assistanat généralisé.

RETROUVER NOS LIBERTES

Nos libertés sont menacées : libertés scolaires, libertés locales, libertés individuelles. L’Etat ne doit pas être tout puissant. Il nous faut des contre-pouvoirs locaux, des corps intermédiaires qui ne reflètent plus des petits intérêts mais incarnent les réalités françaises : régions, communes, familles, métiers et professions. Le socialisme se traduira par plus d’impôts et plus de taxes. Avec leurs alliés du Front de Gauche, ils s’attaqueront au patrimoine des Français. Nous nous y opposerons.

STOPPER L’IMMIGRATION

Depuis des années, le CNIP demande la suspension des accords de Schengen, ainsi qu’une réduction conséquente de l’immigration. Il n’existe pas de politique européenne réelle de l’immigration. Nous devons donc redevenir maître de notre destin national. La crise mondiale fragilise nos économies, nos emplois et nos comptes sociaux. La France n’est plus en capacité d’assimiler de nouvelles vagues d’immigration, il est donc indispensable de mettre fin à une immigration subie que beaucoup de Français ne supportent plus.

RECONSTRUIRE L’EUROPE

Les nations sont la richesse de l’Europe. La civilisation européenne est culturellement chrétienne et doit le rester, quelles que soient les croyances de chacun. L’Europe ne doit plus être confisquée par les technocrates de Bruxelles. Elle doit devenir un espace de libertés, une union protectrice et non plus un carcan administratif.

Non au Village de Marque de Villefontaine ! le CNI s’oppose au Village de Marque !

 10, 38, bourgoin, candidat, candidat election législative 2012, canton, canton bourgoin, canton l'isle d'abeau, canton verpillère, cantons, cantons du Nord Isère, cantons pont de beauvoisin, cantons tour du pin, circonscription, commune, département, député, election, election 10 eme circonscription, électorale, isère, isle d abeau, l'isle d'abeau, législative, Législative Isère, législative nord isère, législatives, marque, nord isere, pierre-andré fontaine, satolas, tour du pin, verpillère, village, village de marque, ville, ville fontaine, ville nouvelle

Le Candidat du CNIP sur la 10 eme Circonscription de l’isère, Pierre-André Fontaines’oppose au Village de Marque, en critiquant la position de la Candidate de Parti Socialiste, Joëlle Huillier, fondatrice du commité de soutien au Village de Marque. « Je le dis avec force et vigueur, ce projet sera un désastre économique et social à très court terme, de plus ce sont les contribuables qui à terme paieront l’adition … »

« En tant que président du CNIP Isère « centre national des indépendants et paysans » et candidat aux législatives de l’Isère, je tiens à m’exprimer sur le village de marque en Nord Isère qui semble s’inviter dans la campagne législative en passant le 30 mai devant la commission nationale d’aménagement commercial.

Un sujet sensible dont le CNI et ses adhérents  ayant suivi de très près l’évolution du dossier s’opposent farouchement. Nous sommes contre ce projet car il va accélérer et augmenter le taux d’évasion commerciale de l’ensemble des villes et villages du Nord Isère. Certaines communes ont déjà un taux de 60 à 70 % d’évasion commerciale sur les centres commerciaux de la CAPI. Nous assistons déjà à une hécatombe des petits commerces, c’est la destruction à terme de 3000 emplois, sur toute la région. Ce n’est pas seulement le Nord Isère qui sera touché, pour seulement quelques centaines d’emplois créés. C’est une erreur politique et économique de nous imposer ce projet, il serait temps que certains politiciens notamment le candidat PS,  prennent conscience que ce sont les PME et TPE qui sont l’avenir de la France. Certes elles sont fragiles, mais ce sont elles qui feront la croissance de demain pour peu que l’on en prenne conscience et qu’on les aide à se développer et affronter la crise économique. Ce sont ces entreprises qui demain réduiront le chômage…

Hormis l’emploi, les villages de marque sont nuisibles économiquement, ils cassent les prix, détruisent la marge de leurs concurrents. Ce sont des emplois offrants peu de rémunération et dans certains cas une forte création d’emplois précaires, toute une chaîne économique qui en créant peu de richesses, favoriseront la délocalisation de la fabrication des produits.

Partout où il y a eu des villages de marque on a pu constater le désastre économique. Rien que dans notre circonscription c’est une quarantaine de communes qui risquent de perdre leurs commerçants et de devenir des villages dortoirs, favorisant la délocalisation des entreprises. Nous allons assister à une augmentation du trafic routier,  augmentant ainsi les problèmes de transports et d’infrastructures.  

« Je le dis avec force et vigueur, ce projet sera un désastre économique et social à très court terme, de plus ce sont les contribuables qui à terme paieront l’adition … »

Défendre les intérêts de la 10 eme circonscription de l’Isère ! Mon ambition … un programme : http://cni-isere.com/defendre-les-interets-de-la-10-eme-circonscription-de-lisere/

 

 

 

 

 

Share

Un parti de convictions – Le courage de dire, la volonté de faire

  Un parti de convictions  Le courage de dire, la volonté de faire   Le CNI est ancré depuis soixante ans  dans l’histoire politique française. Il a toujours su demeurer un parti libre et indépendant.    Le CNI fut créé en 1949 dans l’objectif de rassemblement des indépendants de droite. Il s’imposa rapidement dans le paysage politique …

Share

Voir la page »