↑ Revenir à CNIP Notre Projet

Projet politique

Une force indépendante
Dix-huit mois après les élections présidentielles, la déception s’est installée chez de nombreux Français, qui doutent de la politique menée par le Gouvernement et de sa capacité à leur apporter une vie meilleure.Il n’est pas normal qu’aujourd’hui, une majorité de nos concitoyens pense que leurs enfants vivront moins bien qu’eux ! Où est notre force ? Où est notre enthousiasme ? Où est notre croyance en l’avenir ?
Ces derniers mois, des réformes importantes et nécessaires ont été menées. Mais la politique actuelle, qui a le mérite de ne pas être celle d’une gauche archaïque ni de sombrer dans l’immobilisme, souffre de deux tares.D’une part, un manque de clarté, de cohérence et d’anticipation.En dépit des discours, la fiscalité des ménages et des entreprises continue à s’alourdir.
Les classes moyennes sont négligées. L’ISF n’a pas été supprimé. La politique familiale est inexistante. Nous manquons d’ambition pour notre agriculture. Nous n’avons pas d’approche globale des problèmes de santé. Notre armée se sent dévalorisée. Enfin, de la discrimination positive au flou sur les frontières de l’Europe, en passant par l’alignement sur l’OTAN, nous tournons le dos à nos valeurs.
Les réformes ne s’intègrent pas dans une vision claire de l’avenir. Où allons-nous ? Quelle France voulons-nous pour nos enfants ? Comment vivrons-nous demain ? Autant de questions auxquelles il n’est pas répondu.
Enfin, nous paraissons incapables de réagir face à un capitalisme financier dévastateur, l’émergence de nouvelles puissances mondiales, la crise alimentaire ou, plus près de notre quotidien, la question des personnes âgées dépendantes ou celle d’un communautarisme qui n’avance même plus masqué.D’autre part, la droite a succombé au mirage du parti unique. Or, l’UMP ne saurait la représenter dans sa diversité. Les élections municipales de mars 2008 l’ont encore démontré.

Il faut aujourd’hui un parti de droite capable de défendre tous ceux qui, au quotidien, assurent l’avenir de notre pays : les classes moyennes, les entrepreneurs, les professions libérales, les artisans et commerçants, les agriculteurs,… Un parti qui propose un projet cohérent et crédible. Un parti qui soit l’aiguillon des réformes. Un parti qui redonne à la France et aux Français le goût de l’avenir.

Loin du politiquement correct, nous voulons, avec vous, construire :

• une France libre, forte et solidaire ;
• une France fière d’elle-même et de ses valeurs ;
• une France ouverte sur le monde et tournée vers l’avenir.

En nous rejoignant, en apportant vos idées et vos contributions, le projet que vous avez entre les mains deviendra un véritable programme de gouvernement. Nous défendrons et diffuserons nos valeurs, fidèles à l’engagement constant du CNI : le courage de dire, la volonté de faire.
Engageons-nous ensemble pour faire émerger, dès les échéances européennes de 2009, un mouvement de rassemblement des forces de droite, qui soutiendra les réformes lorsqu’elles sont utiles et justes, mais qui saura aussi porter le message des millions de Français impatients de retrouver espoir et confiance dans leur avenir et celui de notre pays !
Annick du Roscoät

 

Une intégration réussie dans un monde en mutation
Nous voulons une France pleinement intégrée dans le monde de demain. Si nous ne nous adaptons pas, nous nous enfoncerons dans la crise. Nous devons valoriser nos atouts, retrouver le goût d’entreprendre, favoriser la création de richesses et supprimer les blocages de notre société.
Lire la suite…

 

Garantir les équilibres de notre société
Nous voulons préserver les fondements de notre République. Nous devons rénover nos institutions et notre administration, refonder l’éducation, réinstaurer la sécurité partout et pour tous, anticiper les mutations démographiques, avoir une vraie politique familiale, réviser notre système de santé et de retraites, permettre un nouveau « vivre ensemble » en préservant notre identité et enfin ne pas abandonner des pans entiers de notre territoire. 
Lire la suite…
Faire entendre notre voix et promouvoir nos valeurs
Enfin, pour exister dans le nouveau concert des nations, nous devons davantage peser sur la scène internationale. Il nous faut en premier lieu promouvoir de nouvelles régulations économiques, pour répondre aux défis posés par les dérives du capitalisme financier, les évolutions démographiques ou encore les enjeux environnementaux. Nous devons aussi avoir une vision réaliste de l’Europe, clarifier notre politique trangère et de défense, être présents au sein des institutions multilatérales et des réseaux d’experts, mieux nous positionner vis à vis des pays émergents, redéfinir notre aide au développement, favoriser la diversité culturelle et promouvoir la francophonie.
Lire la suite…


Présidente du CNI 2000-2009

Share