«

»

Sep 19

Les Français attendent de vraies réformes et non des tripatouillages électoraux – Les fédérations du CNIP – Le Centre National des Indépendants et Paysans

Le CNIP par la voix de son Président, Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet, se dit réfractaire à l’introduction de la proportionnelle aux élections législatives et réaffirme son opposition au droit de vote des étrangers. « On assiste à un véritable tripatouillage institutionnel : report des élections départementales et régionales, découpage de la carte régionale, modification de la carte électorale des cantons… Avec l’introduction d’une part de proportionnelle aux élections législatives, Francois Hollande ambitionne de renouer avec les bonnes vieilles méthodes socialistes pour tenter d’atténuer la future débâcle de la gauche aux prochaines élections », déclare Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet et président du CNIP. Le CNIP est également opposé au droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales aux étrangers non ressortissants de l’Union européenne résidant en France. « Depuis 1789, il existe en France un lien indissociable entre citoyenneté et nationalité. Du lien entre nationalité et citoyenneté découle le lien entre nationalité et droit de vote. Un étranger qui voudrait s’exprimer lors d’un scrutin peut solliciter sa naturalisation et marquer ainsi son attachement à la France », poursuit-il. « Le pouvoir socialiste n’en finit pas d’entrainer la France dans l’échec économique. Il est urgent de mettre en œuvre les vraies réformes que les Français attendent et non pas des mesures sociétales qui divisent les Français ou des tripatouillages électoraux. La promesse réitérée de la baisse du chômage ne suffit plus quand les Français constatent tous les jours les insuffisances des politiques menées », conclut-il. 

 

Les Français attendent de vraies réformes et non des tripatouillages électoraux – Les fédérations du CNIP – Le Centre National des Indépendants et Paysans.

Share

(1 commentaire)

3 pings

  1. Pierre-André

    A l’issue du dépouillement, c’est l’UMP qui fait le meilleur résultat en obtenant quatre sièges, là où il n’en avait que deux jusqu’alors. François-Noël Buffet, le maire d’Oullins, Elisabeth Lamure, le maire de Gleizé, Michel Forissier, le maire de Meyzieu et Catherine Di Folco, le maire de Messimy, sont élus.
    Les centristes ne conserve qu’un siège, au lieu de deux, pour l’UDI et le … Lire la suite sur http://www.developpement-affaires.com/senatoriales-lump-gagne-deux-sieges-recul-de-la-gauche-et-des-centristes/

  1. Les Français attendent de vraies r&eacut...

    […] Le CNIP par la voix de son Président, Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet, se dit réfractaire à l’introduction de la proportionnelle aux élections législatives et réaffirme son opposition au droit de vote des étrangers. « On assiste à un véritable tripatouillage institutionnel : report des élections départementales et régionales, découpage de la carte régionale, modification de la carte électorale des cantons… Avec l’introduction d’une part de proportionnelle aux élections législatives, Francois Hollande ambitionne de renouer avec les bonnes vieilles méthodes socialistes pour tenter d’atténuer la future débâcle de la gauche aux prochaines élections », déclare Gilles Bourdouleix  […]

  2. Les Français attendent de vraies r&eacut...

    […] Le CNIP par la voix de son Président, Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet, se dit réfractaire à l’introduction de la proportionnelle aux élections législatives et réaffirme son opposition au droit de vote des étrangers. « On assiste à un véritable tripatouillage institutionnel : report des élections départementales et régionales, découpage de la carte régionale, modification de la carte électorale des cantons… Avec l’introduction d’une part de proportionnelle aux élections législatives, Francois Hollande ambitionne de renouer avec les bonnes vieilles méthodes socialistes pour tenter d’atténuer la future débâcle de la gauche aux prochaines élections », déclare Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet et président du CNIP. Le CNIP est également opposé au droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales aux étrangers non ressortissants de l’Union européenne résidant en France. « Depuis 1789, il existe en France un lien indissociable entre citoyenneté et nationalité. Du lien entre nationalité et citoyenneté découle le lien entre nationalité et droit de vote. Un étranger qui voudrait s’exprimer lors d’un scrutin peut solliciter sa naturalisation et marquer ainsi son attachement à la France », poursuit-il. « Le pouvoir socialiste n’en finit pas d’entrainer la France dans l’échec économique. Il est urgent de mettre en œuvre les vraies réformes que les Français attendent et non pas des mesures sociétales qui divisent les Français ou des tripatouillages électoraux. La promesse … LIRE LA SUITE : http://cni-isere.com/les-francais-attendent-de-vraies-reformes-et-non-des-tripatouillages-electoraux-les-federations-du-cnip-le-centre-national-des-independants-et-paysans/  […]

  3. Les Français attendent de vraies réformes et non des tripatouillages électoraux – Les fédérations du CNIP – Le Centre National des Indépendants et Paysans | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

    […] Le CNIP par la voix de son Président, Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet, se dit réfractaire à l’introduction de la proportionnelle aux élections législatives et réaffirme son opposition au droit de vote des étrangers. « On assiste à un véritable tripatouillage institutionnel : report des élections départementales et régionales, découpage de la carte régionale, modification de la carte électorale des cantons… Avec l’introduction d’une part de proportionnelle aux élections législatives, Francois Hollande ambitionne de renouer avec les bonnes vieilles méthodes socialistes pour tenter d’atténuer la future débâcle de la gauche aux prochaines élections », déclare Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet et président du CNIP. Le CNIP est également opposé au droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales aux étrangers non ressortissants de l’Union européenne résidant en France. « Depuis 1789, il existe en France un lien indissociable entre citoyenneté et nationalité. Du lien entre nationalité et citoyenneté découle le lien entre nationalité et droit de vote. Un étranger qui voudrait s’exprimer lors d’un scrutin peut solliciter sa naturalisation et marquer ainsi son attachement à la France », poursuit-il. « Le pouvoir socialiste n’en finit pas d’entrainer la France dans l’échec économique. Il est urgent de mettre en œuvre les vraies réformes que les Français attendent et non pas des mesures sociétales qui divisent les Français ou des tripatouillages électoraux. La promesse … LIRE LA SUITE :  http://cni-isere.com/les-francais-attendent-de-vraies-reformes-et-non-des-tripatouillages-electoraux… […]

Les commentaires sont désactivés.