«

»

Fév 20

Selon la Commission européenne, la France flirte avec la récession | Developpement d’affaires – Pierre André Fontaine

Selon nos informations, Bruxelles mise désormais sur une croissance française de 0,1 % et un déficit budgétaire d’au moins 3,6 % en 2013.

Photo d'illustration.

Photo d’illustration. © Sipa

De NOTRE CORRESPONDANT À BRUXELLES, 

Une croissance plate en France en 2013 de 0,1 %, et un déficit budgétaire d’au moins 3,6 % : voilà ce que prévoit la Commission européenne. De bonne source, c’est ce tableau peu reluisant qu’elle devrait dresser vendredi 22 février, dans le cadre de ses prévisions d’hiver pour les États membres de l’Union européenne. Sa prévision de croissance est encore plus basse que celles distillées par Paris. Ainsi, mercredi, François Hollande concédait que l’objectif de 0,8 % serait, quoi qu’il en soit, « inatteignable »Laurent Fabius avait été plus précis, évoquant 0,2 ou 0,3 %, avant d’être démenti par Bercy. Les experts de Bruxelles sont encore plus pessimistes.

Conformément aux pouvoirs concédés au fil du temps par les États membres de l’UE – en France sous Nicolas Sarkozy et François Hollande -, le vice-président de la Commission, Olli Rehn, chargé de l’euro, pourrait accompagner ses chiffres de recommandations. Voire les assortir de sanctions financières pour les pays qui ne respectent pas la barre des 3 % de déficit budgétaire. Mais le gendarme de Bruxelles ne devrait pas encore mettre Paris à 

 

Lire la suite sur : EXCLUSIF. Selon la Commission européenne, la France flirte avec la récession | Developpement d’affaires – Pierre André Fontaine.

Share

1 ping

  1. Selon la Commission européenne, la France flirte avec la récession | Developpement d’affaires – Pierre André Fontaine | CNI Isère | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

    […] EXCLUSIF. Selon la Commission européenne, la France flirte avec la récession | Developpement … dans EXCLUSIF. Selon la Commission européenne, la France flirte avec la récession […]

Les commentaires sont désactivés.