«

»

Mai 30

CSBJ rugby s’invite dans la campagne – Bourgoin-Jallieu – Tour du Pin – Isère

 

Au lendemain de l’annonce des nouvelles difficultés financières du club, Vincent Chriqui et Alain Moyne-Bressand, candidats UMP aux législatives, ont aussitôt réagi. Photo DL/Archives

Au lendemain de l’annonce des nouvelles difficultés financières du club, Vincent Chriqui et Alain Moyne-Bressand, candidats UMP aux législatives, ont aussitôt réagi. Photo DL/Archives

Est-ce par amour du rugby ? Ou bien y a-t-il un réel enjeu politique à vouloir sauver le club à deux semaines du premier tour des élections législatives ? Toujours est-il que la situation critique du CSBJ n’a pas échappé à Vincent Chriqui, candidat dans la 10 e circonscription, et à Alain Moyne-Bressand, candidat à sa propre succession dans la 6 e circonscription. À travers deux communiqués distincts, les deux candidats de l’UMP appellent à la mobilisation pour sauver le club phare de Bourgoin-Jallieu.Deux semaines, c’est le délai dont dispose le CSBJ pour trouver les 800 000 euros qui manquent à son budget 2011-2012 et éviter une relégation en Fédérale 1.

« Un enjeu majeur »

Vincent Chriqui, par ailleurs conseiller régional, demande à « tous les partenaires et en particulier l’ensemble des collectivités – ville, Capi, Département, Région – à assumer leurs responsabilités afin d’assurer l’avenir du club. » Selon lui, « c’est un enjeu majeur compte tenu du rôle que joue le CSBJ pour le rayonnement de notre territoire et pour la formation de nos jeunes, et aussi, bien sûr, compte tenu de la place qu’il occupe dans le cœur de tous les supporters. »

Pour sa part, Alain Moyne-Bressand, soutenu par Christian Rival et Gérard Dezempte conseillers généraux des cantons de Morestel et de Pont-de-Chéruy, a fait savoir qu’il a demandé au président du Conseil général de l’Isère André Vallini d’organiser un tour de table avec le maire de Bourgoin-Jallieu et président de la Capi, Alain Cottalorda, le président du conseil régional Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, des chefs d’entreprises et les dirigeants du CSBJ, pour « trouver les moyens de sauver ce club emblématique de la région du Nord-Isère ». Dans son communiqué, il ajoute que « suite à cette intervention, le président Vallini a mandaté Yannick Belle, vice-président chargé de la jeunesse, des sports et de la vie associative, pour gérer ce dossier ».

Une première réponse à cet appel des candidats est tombée hier. Dans un communiqué commun, la Ville de Bourgoin-Jallieu et la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (Capi) ont indiqué ne pas pouvoir soutenir financièrement le CSBJ plus qu’elles ne le font déjà. La Ville rappelle qu’elle verse 130 000 € HT par an à la SASP, plus 110 000 € de subvention versés à l’association (sur un total de 802 000 € pour l’ensemble des associations sportives de la ville), sans oublier les 2,7 millions d’euros de budget (fonctionnement et investissement) consacrés au stade Pierre-Rajon sur les six dernières années.

Quant à la Capi, son partenariat annuel avec le club s’élève à 80 000 €.

 

 

Lire la suite sur : Bourgoin-Jallieu | Le CSBJ rugby s’invite dans la campagne.

Share

1 ping

  1. Coup de Gueule d’un Candidat pour le Sauvetage du CSBJ Rugby – Bourgoin – Jallieu – Tour du Pin – Isère » CNI Isère | CNI Isère

    Le CSBJ rugby s’invite dans la campagne Bourgoin-Jallieu Tour du Pin, Isère

Les commentaires sont désactivés.