«

»

Mai 26

Bourgoin-Jallieu | 10e circonscription : une nouvelle venue très convoitée

Infographie Le DL

 

Elle est toute nouvelle. Et attise les convoitises. La 10 e circonscription verra le jour le 10 juin. Issue du redécoupage électoral de 2009, elle englobe les cantons de La Verpillière, Bourgoin-Jallieu-Sud, L’Isle d’Abeau, La Tour-du-Pin et Le Pont-de-Beauvoisin.

Il y aura donc un 10 e poste de député à pourvoir en Isère. Et 15 candidats prêts à occuper le fauteuil. Huit à gauche, six à droite (et centre droit). Plus un parti très énigmatique, l’Alliance radicale et centriste, qui semble se placer au centre vu son nom, mais dont on ne connaît absolument rien.

Loin de nous l’idée de plier l’élection avant qu’elle n’ait commencé, ça n’est pas notre genre. Mais les journalistes aiment les pronostics. Alors qui sortira son épingle du jeu ? Trois candidats ont une sérieuse chance d’accéder au deuxième tour : le Parti socialiste, l’UMP et le Front national.

Vers une triangulaire ?

Car sur cette circonscription, la triangulaire est envisageable. Si on décortique les résultats de l’élection présidentielle, le FN s’inviterait au deuxième tour des législatives avec 23,27 % des voix, avec le PS et de l’UMP. Tout cela reste hypothétique bien sûr, le scrutin n’est pas le même et les scores dépendront aussi de la participation des électeurs. En gros, moins il y a de votants, plus il faut faire un score important pour passer au deuxième tour. Et le fait que le candidat FN Antonin Sabatier, habitant Bernin, soit inconnu sur la circonscription et de ce fait moins rassembleur, peut porter préjudice aux résultats du Front national.

Mais la possibilité d’une triangulaire est bien là. Pourtant, cela n’a pas conduit les partis à resserrer les rangs. À gauche, les candidatures d’Europe Écologie-Les Verts et du Front de gauche sont maintenues. À droite les deux candidats dissidents, ex-membres de l’UMP Danielle Alphand et René Vial restent aussi en course. Comptant sur le fait que leur étiquette “candidats de terrain et de terroir” fasse la différence avec celle de “parachuté” dont le candidat UMP Vincent Chriqui n’arrive pas à se débarrasser (l’homme, proche de François Fillon, est arrivé en Nord-Isère début 2010 et est rapidement devenu conseiller régional).

Au final, qui a le plus de chance de l’emporter ? Là, on ne risquera pas le pronostic. François Hollande est arrivé 1 er sur la circonscription au premier tour de la présidentielle. Nicolas Sarkozy l’a emporté au deuxième tour. Les personnalités en lice ne sont pas très connues sur l’ensemble de la circonscription. Et on sait comme les électeurs sont attachés à la personnalité de leur député. Donc, tout reste ouvert.

Lire la suite sur : Bourgoin-Jallieu | 10e circonscription : une nouvelle venue très convoitée.

 

"La seule chose nécessaire au mal est l'inaction des gens de biens" Edmund Burke http://viadeo.com/s/ouq05

Share