«

»

Oct 05

Au chômage, divorcé, le père de famille faisait le plein pour 40 centimes – Chimilin

Au chômage, divorcé, ce père de famille a tenté le tout pour le tout afin de limiter ses dépenses, jusqu’à franchir la ligne rouge.

Hier, il était 11 heures, quand les gendarmes d’une patrouille du peloton motorisé de La Verpillière sont intrigués par les plaques minéralogiques d’un véhicule. Cette ancienne Peugeot coupé 406 se trouve à la pompe de la station essence Agip, sur l’aire de repos de l’A43 à Romagnieu. Elle porte d’anciennes plaques provisoires qui ne sont plus en vigueur. Les gendarmes appréhendent le conducteur alors qu’il vient de se rasseoir derrière son volant. L’homme tente de se justifier avant de reconnaître rapidement les faits : il a fait le plein d’essence en “oubliant” de payer. Et pour échapper aux poursuites, il a riveté de fausses plaques sur les vraies.

L’homme, domicilié aux Avenières, n’en est pas à son premier essai. En un mois, les gérants de la station Agip et ceux de la station BP qui lui fait face avaient signalé aux forces de l’ordre trois grivèleries commises par le propriétaire d’un coupé 406. Des pleins de 40 à 45 euros qui revenaient au contrevenant à 40 centimes d’euro, soit le prix du péage entre les échangeurs des Abrets et de Saint-Genix-sur-Guiers.

Placé en garde à vue, l’homme s’est engagé à rembourser les victimes dans la semaine. Inconnu jusqu’à alors des services judiciaires, il en est quitte pour une convocation en justice.

 

Lire la suite sur :  Chimilin | Au chômage, divorcé, le père de famille faisait le plein pour 40 centimes.

Share

1 ping

  1. Chômage, divorcé, le père de famille faisait le plein | CNI Isère | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

    […] Hier, il était 11 heures, quand les gendarmes d’une patrouille du peloton motorisé de La Verpillière sont intrigués par les plaques minéralogiques d’un véhicule. Cette ancienne Peugeot coupé 406 se….Lire la suite sur : http://cni-isere.com/au-chomage-divorce-le-pere-de-famille-faisait-le-plein-pour-40-centimes-chimili… […]

Les commentaires sont désactivés.