«

»

Oct 05

Moscou indigné par les déclarations américaines sur son rôle en Syrie

Moscou indigné par les déclarations américaines sur son rôle en Syrie
Les hauts responsables du ministère russe des Affaires étrangères ne mâchent pas leurs mots en parlant des nouvelles prophéties d’un porte-parole du département d’État américain.

© AFP 2016 MANDEL NGAN Washington joue les prophètes de malheur, Moscou répond Sergueï Riabkov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, cité par les agences de presse, a qualifié les nouvelles déclarations d’un porte-parole américain de soutien au terrorisme. Ainsi, Riabkov faisait référence à la déclaration de John Kirby, porte-parole de département d’État, qui a estimé que la Russie avait intérêt à interrompre le cycle de la violence en Syrie car les extrémistes pourraient profiter de la situation sur place pour lancer des attaques « contre les intérêts russes et peut-être même contre des villes russes ». « Les conséquences sont telles que la guerre civile en Syrie se poursuivra, les extrémistes et les groupes extrémistes continueront de profiter du vide (du pouvoir — ndlr) en Syrie pour étendre leurs opérations qui comprendront des frappes contre les intérêts russes et peut-être même contre des villes russes. La Russie continuera de rapatrier dans des sacs ses militaires tués, et ils (les Russes — ndlr) continueront de perdre des ressources, peut-être de nouveaux avions », a déclaré le porte-parole du département d’État John Kirby répondant à la question sur les conséquences éventuelles de la poursuite des violences en Syrie. Par « violences » les États-Unis entendent traditionnellement les opérations de l’armée syrienne soutenue par la Russie contre les terroristes et d’autres combattants. « Nous ne pouvons pas interpréter cela comme autre chose que l’actuel soutien de fait de l’administration américaine au terrorisme », a déclaré pour sa part le vice-ministre russe.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/russie/201609291027977530-russie-usa-syrie-declarations-reaction/

Share